Hell – Lolita Pille

hell.jpg   Hell – Lolita Pille

 

Hell a 17 ans, belle, riche, porte des vêtements griffés de la tête aux pieds et aime ressembler à une « pétasse » de luxe. Elle se montre provocante, insolente, méprisante envers ceux qui ne font pas partie de son monde. Elle passe toutes ses nuits dans les boîtes parisiennes à se saouler et à se cocaïner. Derrière cette apparence branchée et glamour, elle cherche en réalité à combler un vide profond et tente d’évacuer son mal-être…

Un jour, Hell rencontre son semblable masculin Andrea, 22 ans, beau, riche, roule en Porsche et est autant arrogant et effronté qu’elle. Ils tombent fous amoureux et c’est le bonheur parfait durant six mois. Malheureusement, le passé de Hell finit par la rattraper et c’est le drame.

Ce roman est cru, cynique, voire même choquant. Des jeunes issus d’un milieu fortuné, nés avec une cuiller en argent dans la bouche et sont finalement complètement paumés, égarés et sans repères. C’est la déchéance totale, la lente descente aux enfers pour cette jeunesse dorée. Ils portent en eux une douleur intense et incontrôlable.

J’ai bien aimé ce roman écrit sous forme de journal intime par Hell d’une part, puis par Andrea d’autre part. Cela permet aux lecteurs de comprendre le sentiment de chacun d’eux, de saisir ce que l’un et l’autre perçoivent et vivent les événements.

L’histoire est loin d’être superficielle remplie de paillettes… Ce roman me fait penser à la chanson de Johnny Halliday « l’Envie », notamment à la phrase on m’a trop donné bien avant l’envie. On assiste à une auto-analyse psychologique très touchante de ces deux âmes tourmentées… Et à une autodestruction…

J’ai bien apprécié ce roman émouvant qui fait réfléchir sur la notion du bonheur, de la richesse, et de l’espoir. Par ailleurs, Hell et Andrea sont attachants.

 

 

 


Répondre

archirando en Ariège ! |
le blog pour les paysans |
Anim'METZERVISSE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tourmenteur
| elodee
| Nos petits compagnons aux l...