Archives pour la catégorie Harlan Coben

Innocent – Harlan Coben

innocent.jpg Innocent – Harlan Coben

Matt Hunter n’avait que vingt ans quand sa vie bascula un soir où accidentellement, il tua un étudiant lors d’une bagarre. Suite à cet homicide, il allait devoir purger quatre années de prison. 

Treize ans se sont écoulés depuis l’incident. Aujourd’hui, Matt Hunter occupe un poste d’assistant dans le réputé cabinet d’avocat de son défunt frère et est heureux en ménage avec sa femme Olivia qu’il adore. Cette dernière est enceinte de leur premier enfant. Un jour, alors qu’il travaillait à son bureau, il reçoit sur son mobile une photo, puis une vidéo d’un homme dans une chambre d’hôtel en compagnie sa femme… Souvent, un malheur en entraîne un autre, et le cauchemar se poursuit… Son passé le rattrape de nouveau. 

« Innocent » est un très bon polar contenant bien du suspense. En effet, il m’était difficile de lâcher le roman tant que je ne suis pas arrivée au dénouement. J’ai trouvé l’histoire captivante avec ses intrigues intéressantes et habiles. J’ai vraiment apprécié les relations subtiles entre les différents personnages qui, à première vue, n’ont rien à avoir les uns avec les autres. Une fois la dernière page atteinte, on a l’impression qu’enfin des morceaux d’un puzzle fort complexe s’assemblent.  On aime la sensibilité de Matt Hunter, la perspicace de la femme policière Lauren Muse, la loyauté du détective Célia Shaker, mais on déguste davantage le mystère qui entoure le personnage d’Olivia.

Harlan Coben rentre vraiment dans le cercle fermé des meilleurs auteurs de thrillers du moment. J’ai passé un bon moment avec « Innocent » tout comme cela avait le cas pour « Juste un regard». Par contre, la fin paraît peu vraisemblable, soit dit en passant, mais c’est quand même un bon livre que je conseille. 

Grâce à cet ouvrage, j’ai découvert l’existence des femmes atteinte du SIA (Syndrome d’Insensibilité aux Androgènes). J’ignorais que cette maladie existait : il s’agit d’une malformation sexuelle concernant les organes génitaux féminins : ces femmes n’ont pas d’utérus ni d’ovaires et possèdent en revanche des testicules. Elles ne peuvent concevoir des enfants. 

Juste un regard – Harlan Coben

justeunregardcoben.jpg Juste un regard – Harlan Coben  

Grace Lawson est allée récupérer ses photos prises la semaine d’avant lors de son voyage annuel à Chester avec son Jack, son mari, et leurs deux enfants Emma et Max (8 et 6 ans). Quelques heures plus tard, lorsqu’elle a enfin un peu de temps pour les regarder, elle découvre avec surprise qu’une vieille photographie a été glissée parmi les nouvelles. Comment cette photo, qui n’a strictement rien à avoir avec le reste de la pellicule, a-t-elle pu atterrir dans son enveloppe ? Elle pensait au départ qu’il s’agissait d’une erreur de la boutique Photomat, mais en regardant de plus près, elle pense reconnaître son propre mari. Si c’est bien Jack, la photo doit alors dater d’avant son mariage, soit au moins 15 plus tôt.

L’apparition de cette mystérieuse photo va bouleverser la vie de Grace jusque-là paisible : disparition de son mari, menace sur ses enfants, retour d’une vieille connaissance, Carl Vespa…

Dans le même temps, Eric Wu cherche ses futures proies sur les sites de rencontres, et ce n’est certainement pas pour vivre une idylle. Par ailleurs, il vient juste de s’installer à proximité de la famille Lawson.

 

smileyfemme.png Un thriller passionnant… Moi qui aime sortir à l’heure du déjeuner, eh bien ce midi, je suis restée au bureau pour découvrir la fin du roman, car vous devez déjà tous savoir que le dénouement est l’instant le plus délicieux.

archirando en Ariège ! |
le blog pour les paysans |
Anim'METZERVISSE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tourmenteur
| elodee
| Nos petits compagnons aux l...