Archives pour la catégorie Isabelle Hausser

Une comédie familiale – Isabelle HAUSSER

unecomdiefamiliale.jpg Une comédie familiale – Isabelle Hausser

Rachel, narratrice « d’une comédie familiale », nous fait vivre les péripéties de sa famille jour après jour. Suite à la mutation de son mari Paul, diplomate de métier, devenu aujourd’hui homme d’affaires, le couple part s’installer à Bruxelles pour le meilleur, mais surtout pour le pire. En effet, leur fils François a décidé de les suivre et la maison qu’ils viennent d’acheter s’avère trop petite pour accueillir le reste de la tribu, notamment lorsque leurs deux filles, Claire et Louise, leur rendent visite. La tranquillité n’est pas à l’ordre du jour car le père et la tante très bordélique de Rachel demandent l’hospitalité pour une certaine période, sachant que cette dernière ne supporte pas le labrador très turbulent de son papa qui détruit tout sur son passage.

Cet ouvrage d’Isabelle Hausser est composé de cinq actes comme une pièce de théâtre. J’aime bien l’humour de ce roman qui ne se trouve pas dans l’écriture même comme dans certaines comédies par l’intermédiaire des dialogues, il se situe plutôt dans le contenu, dans les épisodes qui se défilent tout le long du roman concernant cette drôle de famille sous la narration de l’héroïne.

« Une comédie familiale » ne me semble pas être un roman très facile à comprendre, car l’auteur expose de manière abondante les états d’âme de Rachel parfois sous forme d’images qu’on ne saisit pas toujours au premier abord. En outre, femme angoissée à cause de ses cauchemars, elle a tendance à philosopher sur son monde lorsqu’elle ne dort pas. Par conséquent, toutes ces descriptions morales et intérieures me paraissent souvent un peu long. Même remarque pour les événements qui se produisent dans ce livre, il se passe énormément de choses qui donnent de l’intérêt à l’histoire, seulement les descriptions détaillées ralentissent cruellement l’action et peuvent finalement ennuyer le lecteur.

Cependant, les personnages sont vraiment sympathiques et attachants comme Rachel et tante Agathe, et bien d’autres encore que vous découvrirez par vous-même, notamment Denis et Thècle que j’apprécie particulièrement. Ils sont, soit drôles, soit sérieux, mais une chose est sûre, leurs comportements et attitudes nous amusent et compensent la lenteur des événements. C’est à titre personnel que je suis peu sensible à cet ouvrage, mais je reconnais volontiers qu’Isabelle Hausser est pourvue de très bonnes références littéraires.

 

archirando en Ariège ! |
le blog pour les paysans |
Anim'METZERVISSE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tourmenteur
| elodee
| Nos petits compagnons aux l...