Archives pour la catégorie Jennifer Weiner

Crime et couches-culottes – Jennifer Weiner

crime.jpgCrime et couches-culottes – Jennifer Weiner

Kate Klein est une femme surmenée avec trois enfants en bas âges qui monopolisent tout son temps. Elle rencontre de réels problèmes d’organisation et a vraiment du mal à gérer tout ce petit monde. Par ailleurs, elle ne reçoit guère l’aide de son mari qui se préoccupe davantage de ses affaires professionnelles. Elle trouve sa vie répétitive, sans surprise et son métier de journaliste qu’elle exerçait lui manque parfois. Cependant, son existence si paisible jusqu’à présent va bientôt être bouleversée, car elle va découvrir le corps inanimé de sa voisine Kitty Cavanaugh, baigné dans du sang avec un couteau planté entre les omoplates.

« Crimes et couches-culottes » nous rappelle un peu cette célèbre série télévisée « Desperate Housewives » tant appréciée par le grand public. Ce roman de Jennifer Weiner met en scène des mères de famille hypocrites, des enfants turbulents, des maris infidèles, des histoires sentimentales complexes, et enfin des intrigues autour d’un crime commis dans le quartier…

J’aime assez cette narration alternée entre la vie présente et celle du passé de l’héroïne. En effet, l’auteur utilise des flashs back pour nous faire découvrir la jeune fille qu’elle avait été en comparaison de la femme mûre qu’elle est devenue avec des responsabilités. Cela nous permet également d’observer l’évolution du personnage et d’apprendre certains détails comme ses amours avant son mariage avec Ben, les circonstances de sa rencontre avec Janie, sa meilleure, ou encore celle avec Evan McKenna.

J’apprécie beaucoup Janie qui représente une personne dotée d’une forte personnalité, elle est audacieuse et battante. Quand à Kate Klein, elle me touche avec ses désillusions sentimentales même une fois mariée.

Ce roman est moderne, facile à lire et simple à comprendre, sauf le dénouement que j’ai trouvé un peu ambigu et confus à cause des divers liens entre les nombreux personnages. Par ailleurs, il faut reconnaître que ce n’est pas très crédible une mère de famille qui s’improvise détective. Le livre bénéficie d’un rythme soutenu et dynamique, enchaînant assez rapidement les événements les uns derrière les autres. La lecture est plaisante, j’ai passé un agréable moment avec cet ouvrage sans pour autant qu’il fasse partie de mes préférés.

 

archirando en Ariège ! |
le blog pour les paysans |
Anim'METZERVISSE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tourmenteur
| elodee
| Nos petits compagnons aux l...