Archives pour la catégorie Marcella Iacub

Belle et Bête – Marcela Iacub

Belle et Bête - Marcela Iacub dans Marcella Iacub cover1Belle et Bête – Marcela Iacub

Marcella Iacub, chroniqueuse à Libération, et déjà auteur de plusieurs ouvrages, a décidé d’écrire cette fois-ci un livre ou plutôt un témoignage concernant Dominique Strauss-Kahn (souvent désigné par ses initiales « DSK ») et la relation en 2012 qu’elle a eue avec lui. Lorsque la descente aux enfers avait commencé pour DSK, Marcela avait pris la défense de ce dernier alors que tout le monde lui pointait du doigt, autant les Français que les étrangers. Elle était même devenue l’ennemie des féministes, entre autres. A l’époque, elle était persuadée que DSK n’était qu’une victime, victime des rumeurs qui circulent, victime du déferlement médiatique, nous savons tous que le scandale se vend bien. Mais en fin de compte, DSK serait plutôt victime de ses pulsions incontrôlées. Il se croyait tellement au-dessus des lois qu’il était devenu imprudent et c’est ainsi que tout a bousculé.

Dans ce récit, l’auteur compare DSK à un vulgaire cochon, à un un simple porc. Je n’aime pas particulièrement qu’on rabaisse ou qu’on humilie les gens de la sorte, que j’aime ou non la personne concernée, mais Marcela a cette manière de s’exprimer qui fait bien passer les choses. Elle possède une écriture qui parvient à alléger certains mots ou phrases que j’ai trouvés un peu durs, elle sait aussi rire d’elle-même et ne se prend pas toujours au sérieux. Par conséquent, même si nous savons parfaitement que l’histoire est réelle, on a quand même souvent l’impression de lire une fiction. Marcela a un style très littéraire, on sent qu’elle possède une facilité d’écriture et d’expression, et d’ailleurs, écrire représente son passe-temps favori.

Quant à DSK, il est vrai que je ne voudrais pas être à sa place, il en prend plein pour son grade, l’auteur ne mâche pas ses mots, et nous décrit son côté un peu « bizarre » et « bestial », chose dont je suppose qu’il aurait préféré que cela ne soit pas divulgué. A bien y réfléchir, on se demande comment son ex-femme, Anne Saint-Clair, ait pu rester aussi longtemps auprès de lui. L’amour ne s’explique pas, comme on dit.

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde avec « Belle et Bête ». Même si le sujet est sérieux, c’est écrit d’une façon très humoristique, on rigole de leur histoire. Le livre n’est pas vulgaire, l’auteur conserve une certaine pudeur dans la narration, mais on apprend quand même des choses intimes. Je m’affole en me disant qu’un tel homme avait été à la limite de devenir le Président de la République.

 

 

archirando en Ariège ! |
le blog pour les paysans |
Anim'METZERVISSE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tourmenteur
| elodee
| Nos petits compagnons aux l...