Archives pour la catégorie Robert Crais

L’homme sans passé – Robert Crais

lhommesanspassrobertcrais.jpgL’homme sans passé – Robert Crais

Elvis Cole, détective privé, reçoit au milieu de la nuit un appel de la Police de Los Angeles qui lui informe qu’un meurtre vient d’être commis dans une petite ruelle. L’homme qui vient de décéder, entièrement tatoué de signes de croix, avait prononcé le nom d’Elvis Cole lorsqu’il était encore agonisant et avait précisé que ce dernier est son fils et qu’il était à sa recherche. Notre détective n’a effectivement jamais connu son père, mais ne semble pas croire à une telle histoire. Malgré tout, le doute s’installe. 

Trente-cinq années plus tôt, une famille entière avait été assassinée à l’exception d’une petite fille de quatre ans. Cette sinistre affaire n’a jamais été élucidée jusqu’à présent, par conséquent le tueur court toujours. Elvis Cole, accompagné de son associé et ami Joe Pike, vont prêter main forte aux deux inspecteurs chargés de l’enquête, en l’occurrence Kelly Diaz et Jeff Pardy. 

J’ai lu cet ouvrage sur la recommandation de ma mère qui a bien apprécié « L’homme sans passé », et d’ailleurs, elle aime bien Robert Crais entre autres auteurs de thrillers. Moi-même, j’ai passé un bon moment avec ce policier ne comportant pas trop violence, ni vraiment trop de suspense d’ailleurs. L’intrigue a été bien menée du début jusqu’à la fin. On comprend mieux au dénouement ce qui a pu lier le meurtre de l’homme tatoué à la famille assassinée il y a une trentaine d’années.  Robert Crais donne la parole à deux ou trois de ses personnages, ce qui nous permet de saisir la psychologie de ceux-ci et de leur pensée. Nous pouvons découvrir ainsi le même évènement sous deux regards différents, ce qui est relativement intéressant. Sinon, j’ai bien aimé Carol Starkey, inspecteur de la brigade des mineurs complètement amoureuse d’Elvis Cole. Elle représente le seul point un peu amusant dans ce roman, même si l’auteur n’a pas cherché à faire de l’humour. 

A mon avis, je vais attaquer bientôt « L.A. Requiem », également de Robert Crais. 

archirando en Ariège ! |
le blog pour les paysans |
Anim'METZERVISSE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tourmenteur
| elodee
| Nos petits compagnons aux l...