Archives pour la catégorie Sophie Kinsella

L’accro du shopping à Manhattan – Sophie Kinsella

manhattan.jpgL’accro du shopping à Manhattan – Sophie  Kinsella

« L’accro du shopping à Manhattan » est la suite de « Confessions d’une accro du shopping ». Pour ceux qui ne connaissent pas encore Becky Bloomwood, elle est une fille vraiment étonnante. Comme le titre l’indique si bien, elle est une droguée du shopping et ne peut absolument pas se contrôler pour stopper les dépenses. Cette obsession lui crée alors bien des déboires financiers.

Dans ce second tome, Becky est devenue une star du petit écran à Londres. Elle prodigue des conseils financiers dans l’émission Morning Coffee et ça marche du tonnerre ! Elle part même aux Etats-Unis pour  tenter de faire carrière à la télévision américaine, auprès de son bien aimé Luke Brandon qui lui, envisage de créer une antenne Brandon Communication à New York. Seulement, la maladie du shopping de Becky va nuire à tous ses grands projets, et mêmes ceux de Luke… Parviendra-t-elle à regarder ses problèmes en face ou continuera-t-elle à faire l’autruche, rôle dont elle excelle ? 

J’ai vraiment adoré lire la suite des aventures de Becky, qui est toujours crédule et naïve, mais tellement charmante et attachante. Elle ment tellement à son entourage pour se sortir des situations difficiles ou embarrassantes que cela devient fort comique et hilarant. Elle possède une imagination si débordante et s’invente un des ces mondes qu’elle est vraiment la seule à y croire et à y nourrir de l’espoir que cela devient réellement attendrissant. Il y a tant de passages que j’aime dans ce roman que je ne peux énumérer, il faut tout simplement le lire. J’apprécie beaucoup son enthousiasme, sa vivacité, la pêche qu’elle dégage… et aussi son stress qui fait sourire. On s’éprend aussi des personnages secondaires comme Luke, ou encore Suze, sa super colocataire. 

Le récit se lit facilement et rapidement, le style est dynamique avec des actions qui suivent sans arrêt. On ne peut s’en lasser car « L’accro du shopping à Manhattan » est entraînant et captivant. On suit ses mésaventures avec avidité. Ce feuilleton ne s’arrête pas là, suivront « l’accro du shopping dit oui », « l’accro du shopping a une sœur », et enfin « l’accro du shopping attend un bébé ». 

Mon commentaire sur  « Confessions d’une accro du shopping » : 

http://lovelylavie.unblog.fr/2009/05/29/confession-dune-accro-du-shopping-sophie-kensilla/

 

 

Confession d’une accro du shopping – Sophie Kinsella

accro.jpg Confession d’une accro du shopping – Sophie Kinsella

Becky Bloomwood est incorrigible, il a la terrible fièvre acheteuse et n’arrive absolument pas à se retenir de sortir sa carte visa lorsqu’elle se trouve dans une boutique. En effet, elle adore faire du shopping et elle arrive constamment à s’inventer des besoins pour s’offrir des vêtements de grandes marques. Seulement, son compte est plus que débiteur, elle est harcelée de courriers et d’appels de sa banque, mais acheter est une vraie drogue chez elle, et elle ne parvient pas à s’abstenir de dépenser. Quelle solution va inventer Becky pour se sortir de cette désastreuse situation ? Le plus hilarant dans l’histoire, c’est qu’elle exerce la profession de journaliste financière et son travail consiste notamment à conseiller ses lecteurs en matière de gestion de budget.

J’ai beaucoup apprécié « Confession d’une accro du shopping », ce roman de Sophie Kinsella, d’ailleurs actuellement porté au grand écran. Dotée d’un optimisme démesuré et une imagination débordante, Becky Bloomwood arrive toujours à se réconforter et se rassurer par elle-même vis-à-vis de sa désastreuse situation, mais juste psychologiquement, car l’optimisme malheureusement ne remplit pas pour autant son compte en banque. Elle a tendance à faire l’autruche notre chère héroïne ! Cependant, il faut reconnaître que ce trait de caractère doit beaucoup l’aider à ne pas subir de dépressions nerveuses. Bien au contraire, elle parvient toujours à être de bonne humeur et conserver sa joie de vivre. Mais commet fait-elle ?

Même s’il y a quelques personnages secondaires importants comme sa fidèle colocataire Suze ou encore le chef d’entreprise Luke Brandon, c’est surtout la présence de Becky qui représente un réel intérêt à l’histoire : sa personnalité enjouée, son attitude naïve et immature, son sens de l’irresponsabilité aïgu, apportent une vraie touche d’humour au récit. C’est une fille très sympathique et surtout très drôle. On l’adore du début jusqu’à la fin, car elle est attachante.

Un roman très facile à lire et pas du tout prise de tête, les événements s’enchaînent rapidement, il faut juste se laisser aller, se laisser plonger dans les aventures et mésaventures de notre héroïne un peu originale. L’auteur en a fait une sorte de feuilleton, car il y a des suites dont « l’accro du shopping à Manhattan » que je possède déjà et que je sais par avance que ce second roman me procurera sans aucun doute un moment très plaisant. Ah, les péripéties de Becky Bloomwood !

 

archirando en Ariège ! |
le blog pour les paysans |
Anim'METZERVISSE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tourmenteur
| elodee
| Nos petits compagnons aux l...