Archives pour la catégorie Stieg Larsson

Millénium 3 : La reine du palais des courants d’air

Millénium 3 : La reine du palais des courants d’air dans Stieg Larsson stiegMillénium 3 : La reine du palais des courants d’air

A son réveil, Lisbeth Salander a constaté qu’elle se trouvait dans un l’hôpital et elle venait de subir une intervention chirurgicale. Le Dr Anders Jonasson a du extraire la balle qui était restée dans le crâne de Lisbeth. Elle a appris qu’Alexander Zalachenko, son père, grièvement blessé lui-aussi, se trouvait dans le même hôpital et en plus dans l’une des chambres à proximité de la sienne. Elle était accusée de coups et blessures aggravés et tentative d’assassinat envers son père.
 
Mikael Blomvist, avec l’aide de Dragan Armanskij, PDG de l’entreprise de sécurité Milton Security, ancien employeur de Lisbeth, vont tenter de prouver que cette dernière a été victime d’une série d’abus judiciaires qui ont commencé quand elle était encore enfant, à l’âge de 12 ans précisément. En effet, ils découvrent petit à petit que leur protégée a été et est toujours victime d’un terrible complot de la part de La Section, une sorte de micro-organisation au sein de la Sapo (Police de la Sûreté). Les collaborateurs de La Section cherchent à tout prix d’effacer tous les crimes qu’ils ont commis jusqu’à présent et ils disposent des moyens matériels et financiers pour parvenir à leur fin, et s’il faut supprimer certaines personnes au passage, aucun problème pour eux de liquider les gênants, comme par exemple entre autres Mikael Blomvist . Vis-à-vis de Lisbeth Salander, leur objectif principal est surtout de la faire interner, une fois encore, dans un hôpital psychiatrique, et ce, avec l’aide du Dr Peter Teleborian, psychiatre.
 
Stieg Larsson était vraiment un excellent auteur. J’ai encore passé un très agréable moment à lire « La reine du palais des courants d’air ». L’histoire est passionnante, l’intrigue est bien menée, le rythme est soutenu, un vocabulaire riche et simple en même temps. Une fois qu’on a commencé la lecture, on n’a plus du tout envie de faire des pauses tellement on est pris dans les aventures de Mikael Blomvist et de Lisbeth Salander.
 
D’ailleurs, les héros du roman sont toujours très attachants. On fait la connaissance dans « Millenium 3 » avec le gentil et compréhensif Dr Anders Jonasson qui sait se montrer très professionnel. On s’attache aussi aux policiers Jan Blublanski et Sonja Modig, ou encore le commissaire Torsten Edklinth et son assistante Rosa Figuerola. Annika Giannini, la sœur de Mikael Blomvist, avocate de métier, va représenter Lisbeth, et je me suis régalée avec le procès de celle-ci. Annika Giannini s’est montrée impitoyable envers le Dr Teleborian.
 
Vraiment, je conseille de lire les trois tomes de Millenium.

Millénium 2, La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette – Stieg Larsson

Millénium 2, La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette -  Stieg Larsson dans Stieg Larsson La-fille-qui-r%C3%AAvait-dun-bidon-dessenceMillénium 2, La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette -  Stieg Larsson

Cela fait un an que Mikael Blomvist n’a pas revu Lisbeth Salander, car cela fait un an que cette dernière refuse catégoriquement de le revoir et il ignore la raison. Et le jour où il la croise par hasard au détour d’un chemin à une heure tardive de la soirée, il assiste en direct à une violente agression dont Lisbeth fait l’objet. On tente de la supprimer, mais qui ?
Parallèlement, le revue Millénium programme de publier un article et un livre qui risqueraient de faire du grand boucan, un peu comme avec l’affaire « Wennerström » (cf. voir « Millénium 1, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes »). En effet, le sujet traité se portera sur le commerce du sexe et les abus qui se rapportent à celui-ci. Leurs auteurs, Dag Svennson et Mia Bergman, avec l’accord de Mikael Blomvist,  comptent bien dénoncer et nommer les michetons dont la plupart sont des « personnalités » (hauts fonctionnaires,  avocats, journalistes, juge…).
Des assassinats vont avoir lieu et Lisbeth Salander va être accusée d’un triple meurtres. La police va la pourchasser, la traquer… et les médias vont s’acharner sur elle. Elle va bientôt faire la Une de tous les journaux. Seul Mikael Blomvist est persuadé qu’elle n’est pas coupable et va tenter de prouver son innocence, surtout qu’il a une grande dette envers elle (cf. Millénium 1). Mais Lisbeth est-elle réellement innocente ? En tout cas, nous savons que Lisbeth ne manque pas de ressources (financièrement et intellectuellement) et la rechercher ne veut pas dire la trouver.
J’ai pris encore plus de plaisir à lire « Millénium 2, La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette » que le premier tome. J’ai remarqué que dans ce roman, il y a davantage d’actions, de suspense, les événements se succèdent sans qu’on ait le temps de souffler, le rythme est plus accéléré. On ne s’ennuie pas.
Ce qui est étonnant dans cette histoire, c’est que les deux personnages principaux, Mikael Blomvist et Lisbeth Salander en l’occurrence, vivent leurs aventures chacun de leur côté et ne vont pas avoir l’occasion de se voir physiquement durant quasiment tout le long du roman. On apprécie de les retrouver tous les deux, Mikael, toujours entêté, s’impliquant toujours aussi ardûment dans la tache, et Lisbeth, toujours aussi fascinante et surprenante. J’adore toujours autant lire les chapitres la concernant.
J’ai hâte de découvrir « Millénium 3, La reine du palais des courants d’air » et je sais par avance que je ne serais pas déçue.

Millénium 1, les hommes qui n’aimaient pas les femmes – Stieg Larsson

Millénium 1, les hommes qui n'aimaient pas les femmes -  Stieg Larsson dans Stieg Larsson millenium-1Millénium 1, les hommes qui n’aimaient pas les femmes -  Stieg Larsson

Tous les ans sans exception depuis une quarantaine d’années, le vieil industriel à la retraite Henrik Vanger reçoit à la date de son anniversaire un cadre avec une fleur séchée à l’intérieur. C’est une vraie torture morale et psychologique pour lui car cela lui rappelle la disparation sans laisser de traces de sa chère nièce Harriet. Il ignore totalement ce qui a pu lui arriver malgré les enquêtes minutieuses de la police des années plus tôt. Henrik pense qu’elle a probablement été assassinée, et ce par quelqu’un de sa propre famille, il en est en tout cas persuadé. Il souhaite faire une dernière tentative pour connaître la vérité de cet événement tragique en faisait appel à Mikael Blomkvist, rédacteur de Millenium (revue d’investigations sociales et économiques), qui vient d’ailleurs de perdre un procès en diffamation. Celui-ci relance donc l’enquête et il aura la chance de recevoir l’aide bien précieuse de Lisbeth Salander, une jeune femme perturbée et carrément rebelle et asociale, certes, mais elle est drôlement efficace et compétente dans son domaine.

Je viens de terminer « Millénium 1, les hommes qui n’aimaient pas les femmes » et je crois que c’est un de mes thrillers favoris. Je me suis régalée du début jusqu’au dénouement, Stieg Larsson est un super auteur suédois que je viens de découvrir et c’est bien dommage qu’il nous ait quittés si tôt. L’histoire est passionnante et le personnage de Lisbeth Salander est fascinant. D’ailleurs, c’est selon moi l’héroïne la plus fascinante et la plus énigmatique de toutes les héroïnes des romans que j’ai pu lire jusqu’à présent. Elle nous surprend sans arrêt, j’adore lire les passages la concernant. Oui, elle est bien surprenante cette Lisbeth !

Mikael Blomkvist, quant à lui, est une personne honnête, intègre, et qui ne se laisse pas corrompre par l’argent ou autre élément de ce genre. Il réagit par rapport à sa conscience et à son coeur, et on s’attache bien à son personnage. On suit ses aventures et mésaventures avec beaucoup d’intérêt. On ressent aussi de la sympathie pour Henrik Vanger qui espère tant savoir la vérité sur sa nièce qu’il aimait tant. Gravitent autour de ces trois personnages principaux : Erika Berger (collaboratrice de Mikael et aussi sa meilleure amie), Dirch Frode (avocat de Henrik Vanger), Dragan Armanskij (l’employeur de Lisbeth), Martin Vanger (le frère de Harriet) ou encore Cécilia Vanger (la cousine de Harriet), etc. Avec tous ces protagonistes, on obtient un large éventail de personnalités et de caractères aussi divers et variés les uns que les autres. Par contre, on s’y perd facilement dans la grande famille Vanger, entre les différentes générations.

Une très bonne intrigue au sein d’une grande famille industrielle : mensonges, trahisons, obsessions, hypocrisie, violences, inceste, crimes… Tout y passe ! Un triller qu’on dévore sans modération. On parcourt les pages avec un très grand plaisir.

 

 

archirando en Ariège ! |
le blog pour les paysans |
Anim'METZERVISSE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tourmenteur
| elodee
| Nos petits compagnons aux l...